Psychotherapie avec Enfants et Adolescents

English flag

On consulte une psychothérapeute quand le développement d'un enfant (à l'école, à la maison, avec les amis) devient compromis. Le travail avec les enfants a deux buts: gérer/ éliminer des symptômes problématiques pour tous et remettre l'enfant sur sa trajectoire de développement. Pour ce faire, les raisons qui ont fait dérailler ce développement doivent être identifiées. Elles peuvent être multiples et interactives: tempérament de base, environment, facteurs génétiques, etc. L'identification des problématiques majeures se fait grâce à une évaluation de l'enfant et à l'obtention d'un historique détaillé de la vie de l'enfant de la naissance au présent.

Une fois que ces informations sont obtenues, le travail psychothérapeutique se concentre sur les besoins spécifiques de l'enfant. En parallèle, un travail avec les parents permettra de les aider à être ou à devenir les meilleurs parents possibles considérant l'enfant qu'ils ont et les circonstances de leur vie quotidienne. Cela inclut entre autres comprendre l'enfant et ses besoins différemment, aligner l'attente des parents avec les capacités de l'enfant, apprendre à dire non d'une façon positive, rendre les challenges plus faciles, trouver des solutions aux problèmes sans conflits. Le but est de rendre la relation parents-enfants plus aimante et agréable.

Le travail avec les adolescents comprend les mêmes dimensions: en plus de travailler sur les symptômes spécifiques qui ont amenés l'adolescent à être dans une situation de besoin d'intervention, le travail thérapeutique se préoccupe également de la problématique du développement spécifique à cet âge. Trouver son identité, définir une nouvelle relation avec ses parents et ses pairs, se positionner dans une trajectoire d'indépendance et d'autonomie, tout cela peut être accablant. La dépression, l'angoisse ou d'autres symptômes de nature psychique peuvent aggraver un développement qui peut de lui-même être compliqué. La psychothérapie crée un espace et une relation dans laquelle on peut comprendre ce qu'il se passe afin que la capacité à penser soit toujours en place et ne soit pas remplacée par les actions impulsives et parfois dangereuses typiques de cet âge.

Que les parents soient inclus ou non dans le travail va dépendre entre autre de l'âge de l'adolescent, de la sévérité des symptômes, et de l'importance potentielle de facteurs familiaux dans la présentation clinique. Les adolescents plus âgés sont souvent capables de faire un travail productif sans la participation de leurs parents. Pour les plus jeunes, un travail conjoint avec leurs parents peut être nécessaire.